Anonymat sur internet, plus facile à dire qu’à faire

Ces derniers mois, les questions de la vie privée et de l’anonymat sur internet ont le vent en poupe. Il faut dire qu’entre la surveillance étatique sous la complicité bienveillante de compagnies privées, les pratiques commerciales desdites compagnies, les régulières fuites de données privées voir bancaires, le tout sur fond de cloud et d’internet mobile, il y a de quoi se poser légitiment de nombreuses questions.

Je trouve ça très sain qu’on se pose ces questions. Je trouve ça très sain que la presse tente d’y répondre. Ce que je trouve malsain, c’est quand les réponses sont galvaudées, mal interprétées où tout simplement inexactes… Revenons sur une actualité assez récente, la chute de Silk Road, dont la couverture médiatique a amené son lot habituel d’erreurs techniques et factuelles.

Lire la suite